compteur
 
© JL-JC Courtens,
1997-2001,
Tous droits réservés
Création avril 1997
Revue : 02 mars 2006

 

Les Dégagements d'urgence

Savoir quand et comment déplacer une victime en cas d'urgence

Pour éviter le sur-accident, fréquent et dangereux, il est nécessaire de soustraire immédiatement la victime à la cause initiale de sa détresse quand elle est inconsciente ou incapable de se soustraire par elle-même à ce danger.

Certaines des techniques décrites ci après sont dangereuses et ne doivent être utilisées que pour soustraire une victime d'un danger vital, réel et immédiat.

Il convient donc de savoir reconnaître les situations qui impose un dégagement ou un déplacement immédiat de la victime, et le faire avec un risque mesuré tant pour le sauveteur que pour la victime

Pour dégager ou déplacer une victime des techniques sont à employer, nous en envisageons 3 dans le cadre de 4 situations terrestre, et la technique de remontée sur un bateau pneumatique.

A) les situations :

victime allongée sur une route à grande circulation
victime visible qui se trouve dans une pièce enfumée ou en feu
victime menacée par un éboulement ou un effondrement, d'une coulée de boue, la montée des eaux
victime se trouvant dans un véhicule commençant à prendre feu

B) les techniques

Traction par les chevilles :

Le sauveteur saisit la victime par les chevilles et la tire le plus rapidement possible sur le sol, jusqu'à ce quelle soit en lieu sur.

Les pieds de la victime sont à la hauteur des genoux du sauveteur.

Saisie par les poignets

Le sauveteur se place accroupi derrière la victime : 

il l'assied, passe ses bras sous les aisselles de la victime, croise les bras de celle-ci et saisit les poignets (main droite du sauveteur pour le poignet gauche de la victime et main gauche du sauveteur pour le poignet droit de la victime) 

il se redresse par la force de ses cuisses, en gardant la victime plaquée contre lui ;

puis il tire la victime à reculons jusqu'à ce quelle soit en sûreté.

Dégagement d'un véhicule :

Le sauveteur après avoir détaché ou coupé la ceinture de sécurité : 

s'accroupit à hauteur du siège du véhicule :

une main sous l'aisselle la plus proche maintient le menton (sans appuyer sur le cou )

l'autre main passée sous l'autre aisselle, saisit soit la ceinture de la victime, soit l'aisselle

se dégage en se redressant, tire la victime hors de la zone de danger et l'assied par terre.

Le sauveteur est alors en position de trépied : le genou en l'air contre le dos de la victime, le coude du membre qui maintient l'aisselle est appuyé sur celui-ci ; l'autre genou est au sol sur le coté du corps

la main qui soutient l'aisselle se libère et vient soutenir la nuque

le sauveteur efface le genou qui maintient le dos et allonge lentement la victime dont la tête est toujours maintenue par le menton et la nuque, et ce jusqu'au sol.

Précautions pour le sauveteur :

Dans un local enfumé Retenir sa respiration
En cas d'incendie Se protéger au maximum avec ses vêtements
Risque d'explosion  Ne pas provoquer d'étincelles 
-interrupteurs 
-sonneries 
-lampes de poche 

Remonter un plongeur inconscient sur un bateau pneumatique :

-Logiquement une personne en surveillance doit être à même de vous aider. Si tel n'est pas le cas vous avez au moins pris la précaution de prévoir des mousquetons pendant en bout de bouts, afin de pouvoir arrimer les blocs pour faciliter la remontée

Technique:

La victime a sa p.a. gonflée
-accrocher son bloc au bout, la décapeler
-en faire autant avec le votre
-présenter la victime face aux boudins latéraux
-passer vos bras sous les aisselles et empoigner les mains courantes du bateau
- passer l'une de vos jambes entre les siennes, remonter le genou
-vider sa p.a.
-la conjugaison de la traction de vos bras et du coup de palme avec la jambe libre va vous permettre de le basculer sur le boudin
-monter sur le bateau, le reprendre et l'y allonger.

C) Application des techniques aux situations :

1) Victime allongée sur la route :

il est préférable d'utiliser la traction par les chevilles

2) Victime dans une pièce enfumée, en feu ou menacée d'éboulement ou d'effondrement :

-traction par les chevilles si le sol ne présente pas d'obstacle
-saisie par les poignets dans les autres cas (escaliers, éboulis).

3) Victime dans un véhicule commençant à prendre feu :

-si nécessaire dégager rapidement les pieds de la victime
-détacher ou couper la ceinture de sécurité
-assurer le dégagement jusqu'à la zone de sécurité (ni trop loin, ni trop près, risque d'explosion du véhicule)